Un simulateur prédit votre date de vaccination contre le Covid

Covid calculer date vaccin simulateur

Ajouter aux favoris Halfpoint Images

Et si l'État a clairement accéléré la cadence de sa stratégie vaccinale, difficile de savoir quand il sera possible d'obtenir sa dose quand on n'a pas plus de 75 ans ou que l'on ne travaille pas dans le milieu médical. L'outil s'appuie sur les chiffres de l'Insee, sur les données de la Haute Autorité de Santé et de Santé Publique France, ainsi que sur les chiffres publiés quotidiennement par le site CovidTracker.fr, rapporte le quotidien 20 Minutes. "J'ai essayé de chercher une réponse mais j'ai fini par construire un outil pour la calculer", explique Salam Moubarak, chercheur à l'INSA de Lyon.

Pour estimer cette date, le simulateur prend en compte l'âge des individus, leur état de santé, leur profession et leurs éventuels contacts avec des personnes malades.

Alors que la lenteur de la vaccination contre le Covid fait polémique, vous vous demandez peut-être - voire vous désespérez - de vous faire vacciner un jour.

A quelle date pourrez-vous recevoir la première dose de vaccin?

Une fois les quelques informations rentrées, la calculateur, disponible ici, fournit sa date estimée ainsi que le nombre minimal et le nombre maximal de personnes devant soi "dans la queue". Là, il vous suffit de donner votre âge, puis de préciser si vous êtes résident d'un Ehpad, une femme enceinte, un professionnel de santé, une aide à domicile ou un pompier, si vous avez des comorbidités (des pathologies qui augmentent le risque de développer une forme grave du Covid-19) et enfin, si vous avez été en contact à haut risque avec des personnes porteuses du coronavirus.

Sans surprise et dans les conditions actuelles, une personne de 45 ans, non prioritaire, devrait recevoir sa première dose de vaccin... entre le 13/11/2021 et le 30/3/2022, pour une fréquence de vaccination de 500 003 par semaine et un taux d'adoption de 56%. Le logiciel estime aussi "qu'il y a entre 20.804.000 et 30.604.000 personnes devant vous dans la queue pour recevoir un vaccin en France".

Dernières nouvelles