Francis Lalanne invité dans TPMP : Le chanteur difficile à gérer !

France: le chanteur Francis Lalanne appelle l’armée à renverser le gouvernement

Accueil POLITIQUE France: le chanteur Francis Lalanne appelle l’armée à renverser le gouvernement PAR Planetes360 in POLITIQUE 11.4k 477 0

"Ce qui se passe-là n'était pas du tout prévu (.) Je ne peux pas parler avec 26 000 personnes (.) Tout à l'heure, quand je suis venu, j'ai dit que j'étais très fatigué, que j'avais envie d'avoir une discussion avec Cyril pour mettre les choses au point, mais j'avais pas envie de dire en moins bien ce que j'ai déjà dit", a-t-il balancé avant d'ajouter: "mais j'ai pas envie maintenant de rentrer dans une espèce de procès de Francis Lalanne".

Francis Lalanne était un invité exceptionnel au sens propre du terme dans Touche pas à mon poste. "Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d'État au nom de la COVID; et s'apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l'insu du peuple français", s'insurge le chanteur.

C'est donc sur France-Soir que Francis Lalanne a publié, vendredi 22 janvier 2021, sa tribune appelée "J'appelle", exhortant ce fameux soulèvement de l'armée contre les autorités et le gouvernement d'Emmanuel Macron, dont il dénonce "la tyrannie". "Il demande concrètement aux militaires de " mettre fin à l'exercice du mandat de l'actuel président de la République " et le faire " comparaître devant un tribunal constitué en Haute cour, pour répondre du chef de Haute trahison ".

Selon des juristes, à cause de ses appels adressés à l'armée à se soulever contre Emmanuel Macron, le chanteur peut se voir appliquer l'article 413-3 du Code pénal qui prévoit cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. "Le Premier ministre dit qu'il n'y a pas de traitement précoce, ce qui est faux". " Ce à quoi le chanteur lui a alors répondu que "le masque est un incubateur de microbes". Aujourd'hui, le Premier ministre dit que, à part les vaccins, il n'y a aucune autre solution. Moi je dis qu'il ne faut pas croire à ça. Une intervention qui a signé le départ définitif du plateau du chanteur. Ainsi, des anciens journalistes du quotidien ont lancé une pétition contre ce qu'est devenu le titre, l'accusant de "répandre en toute impunité de fausses informations et des thèses complotistes dangereuses pour la société". Après la publication de ce texte hallucinant, de nombreux internautes ont justement fait remarquer que Francis Lalanne s'exposait à des poursuites. Francis Lalanne, connu pour ses réactions à fleur de peau, a avoué s'être " senti piégé ", et n'a pas manqué de quitter le studio à plusieurs reprises. En décembre 2018, Francis Lalanne s'est rallié au mouvement des Gilets jaunes et lance un projet de liste pour les élections européennes de l'année suivante.

Dernières nouvelles