80 millions de dollars: Botticelli star d'un marché de l'art disparu

Un rare Botticelli vendu 92,2 millions de dollars aux enchères

Le tableau"Jeune homme tenant un médaillon de Sandro Botticelli présenté chez Sotheby's à New York

À l'issue d'un court va et vient entre deux collectionneurs, un acheteur donnant ses ordres à Londres l'a emporté avec une dernière offre à 80 millions de dollars, prix auquel s'ajoutent frais et commissions.

Le Jeune homme tenant un médaillon représente un jeune éphèbe aux cheveux longs.

S'il dépassait les 100 millions de dollars, le tableau serait le premier depuis mai 2019 et les 110 millions que les "Meules" de Claude Monet ont déjà a marqué à New York chez Sotheby's. Son identité est inconnue, mais les experts pensent qu'il pourrait être un ami proche de la puissante famille florentine des Médicis. En 1982, lors de dernière vente aux enchères du tableau, ce dernier a été acheté pour 1,3 million de dollars (1 million d'euros) par Sheldon Solow, le magnat de l'immobilier new-yorkais, décédé à la mi-novembre, dont la fortune s'élevait à 4,4 milliards de dollars selon Forbes.

"Quand vous regardez une toile comme celle-ci, qui est à ce point exceptionnelle, il faut la comparer à d'autres chefs-d'œuvre, des tableaux de Picasso, de Bacon ou de Basquiat", qui ont battu des records ces dernières années, avait fait valoir Christopher Apostle.

Le portrait du XVe siècle a dépassé son estimation de 80 millions de dollars et a atteint le prix le plus élevé jamais atteint pour un vieux maître à la maison de vente aux enchères. En effet, bien que conservé dans une collection privée depuis plus d'un siècle, il fut régulièrement prêté à de grands musées, à l'instar du Metropolitan Museum of Art de New York ou de la National Gallery of Art de Washington.

C'est la période la plus prolifique du peintre, durant laquelle il se rend à Rome à la demande du pape pour décorer la chapelle Sixtine, et peint également "La Naissance de Vénus" et "Le Printemps", deux de ses oeuvres les plus célèbres. "Quand vous avez un chef-d'œuvre qui se présente, les gens se réveillent, (.) quelle que soit la période", même en pleine incertitude économique, avait dit Christopher Apostle.

Il se souvient qu'en dépit de la pandémie, le marché de l'art est resté fort, notamment avec un triptyque de Francis Bacon qui a remporté 84,6 millions en juin.

En raison de restrictions sanitaires, notamment à New York pendant dix mois Après avoir pris la vente publique, les grandes maisons de ventes ont largement rechuté vers les ventes en ligne et ont maintenu des niveaux d'activité importants.

Signe des temps changeants, Sotheby's a ouvert la vente jeudi dès 10H00 locales (15H00 GMT), plutôt qu'en soirée, quasiment du jamais-vu pour une vente de cette importance. Cela a permis aux collectionneurs européens et même asiatiques de suivre les enchères au moment opportun.

Dernières nouvelles