Covid-19 : inquiétude en Europe, tendance à la baisse aux Etats-Unis

Retard de vaccins: le gouvernement baisse ses objectifs d'1,5 million de doses d'ici fin février

Coronavirus: le vaccin AstraZeneca autorisé en Belgique pour les plus de 18 ans

L'Agence européenne des médicaments a donné plus tôt dans la journée son feu vert pour l'utilisation dans l'UE du vaccin AstraZeneca contre le coronavirus pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus. 40 % des doses promises au premier semestre ne pourront pas être acheminés selon le groupe, à part au Royaume-Uni. Les pays de l'UE guettaient la décision du régulateur, se demandant s'il allait ou non suivre l'exemple de la commission de vaccination allemande, qui avait déconseillé jeudi ce vaccin pour les plus de 65 ans, des doutes relayés par le président français Emmanuel Macron.

L'EMA avait indiqué vendredi matin qu'un autre vaccin, le Pfizer-BioNTech, n'avait pas de lien avec des décès post-vaccination, dont un certain nombre de personnes âgées, qu'elle a examinés.

Il s'agit de la plus longue fermeture depuis la Seconde Guerre mondiale.

Marche arrière de l'UE Le PDG d'AstraZeneca, Pascal Soriot, s'est empressé de déclarer qu'"une première livraison d'environ 3 millions de doses devrait être envoyée dans les tout prochains jours".

Parallèlement, les experts de l'OMS se sont rendus samedi à Wuhan (centre de la Chine) dans le premier hôpital à avoir accueilli des malades du Covid-19, au deuxième jour de leur enquête de terrain sur l'origine du coronavirus. De son côté, la France ferme à partir de dimanche ses frontières aux pays extérieurs à l'UE et ses grands centres commerciaux vendredi le Premier ministre Jean Castex, renvoyant toute décision radicale aux "prochains jours". Pékin a répliqué en rejetant toute "ingérence politique".

La Commission européenne a encore accentué la pression vendredi en publiant en ligne le contrat signé avec AstraZeneca, amputé de parties entières noircies pour des raisons de confidentialité.

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a évalué "de manière approfondie les données sur la qualité, la sécurité et l'efficacité du vaccin et a recommandé par consensus l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle formelle par la Commission européenne", a relevé l'Agence.

Qu'il s'agisse d'AstraZeneca ou d'autres laboratoires, les pays européens se plaignent de la lenteur de fabrication des vaccins, même si 63% des doses administrées le sont dans les pays riches (Europe, USA et pays du Golfe) concentrant 16% de la population mondiale.

Comme la semaine dernière, la pandémie a de nouveau fortement décéléré cette semaine dans le monde (-11%), mais les chiffres restent élevés: 564.300 nouveaux cas par jour en moyenne.

Plus de 86,5 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 73 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP.

Deux entreprises américaines, Novavax et Johnson & Johnson, ont annoncé que leurs vaccins respectifs, toujours en essais cliniques, étaient moins efficaces contre le variant sud-africain.

Le vaccin de J&J efficace à 66%

.

Vous avez aimé cet article?

Dernières nouvelles