Italie-Draghi appelé à la rescousse par Mattarella

Italie : Démission du Premier ministre Giuseppe Conte, le pays en quête d'une nouvelle majorité.

Italie: après la démission de Giuseppe Conte, le président donne quatre jours aux partis pour négocier

Le président de la République Sergio Mattarella, qui a un rôle d'arbitre en cas de crise politique, a convoqué M. Draghi mercredi midi au Palais du Quirinal. "Je n'ai pas constaté une disponibilité unanime pour donner naissance à une majorité" de gouvernement, a déclaré le président de la Chambre des députés Roberto Fico à l'issue d'un entretien avec Sergio Mattarella, qui l'avait chargé d'évaluer la faisabilité d'un tel scénario. C'est-à-dire une coalition avec le Mouvement 5 étoiles, le Parti démocrate et Italia Viva de Matteo Renzi, qui n'oppose plus de veto à un exécutif encore dirigé par Giuseppe Conte.

Le chef de l'Etat italien a expliqué que le pays ne pouvait pas se permettre des élections anticipées pour le moment car il a besoin d'un gouvernement pleinement opérationnel capable de lutter contre la pandémie et de soumettre un plan de relance national à l'Union européenne d'ici le mois d'avril.

Mario Draghi est souvent crédité d'avoir sauvé la zone euro de l'implosion en 2012 lorsqu'il a promis que la Banque centrale européenne ferait "tout ce qu'il faudra" pour préserver la monnaie unique. "Mario Draghi est une personne extrêmement bien préparée et déterminée", a commenté pour l'AFP Giuliano Noci, professeur de stratégie à l'école de commerce de Polytechnique à Milan. " Il serait certainement en mesure de sortir l'Italie de la crise, avec le soutien du pays et du Parlement".

Pour se dépêtrer de la crise politique dans laquelle l'Italie est plongée depuis la démission du Premier ministre Giuseppe Conte, la solution pourrait être un troisième gouvernement Conte, constitué de la même majorité qui soutenait le précédent.

En attendant que le président Mattarella décide du cap à tenir, Giuseppe Conte, qui ne sera vraisemblablement pas reconduit au vu des annonces de ce mardi soir, continue à gérer les affaires courantes en pleine pandémie, qui a fait plus de 88 000 morts et fait chuter le produit intérieur brut de 8,9% en 2020, selon une estimation officielle publiée mardi.

L'Italie est sur le point de franchir une étape importante dans la résolution de sa dernière crise politique mardi.

Dernières nouvelles