Joe Biden veut réunir les familles de migrants séparées par l'administration Trump

Biden veut un système d'immigration légale juste et humain

Joe Biden veut réunir les familles de migrants séparées par l'administration Trump

" Nous allons travailler pour réparer la honte morale et nationale de l'administration précédente qui a, littéralement, arraché les enfants des bras de leur famille, de leur mère, de leur père, à la frontière ", a indiqué Joe Biden.

Le nouveau locataire de la Maison-Blanche a notamment demandé à son administration de mettre en place un groupe de travail chargé de réunir les familles de migrants séparés par la politique de "tolérance zéro" à la frontière, adoptée par l'administration Trump en 2018.

La plupart de ces réformes seront pilotées par le ministre délégué à la Sécurité intérieure (DHS). S'il est confirmé, ce fils de réfugiés cubains, arrivé nourrisson aux Etats-Unis, sera le premier Hispanique à diriger ce ministère tentaculaire qui supervise les questions d'immigration, la police aux frontières mais aussi la réponse aux situations d'urgence. Face au tollé, y compris dans son propre camp, le milliardaire républicain y avait rapidement renoncé, mais des centaines d'enfants n'ont jamais retrouvé leurs parents. L'objectif sera de les identifier et de proposer des solutions pour réunifier les familles, "selon leurs désirs et leurs situations". Outre le retour d'aides économiques, il vise à remettre en place les voies d'immigration légale à la source, comme celles ayant permis sous Barack Obama de faire venir des centaines de mineurs dont les parents étaient déjà aux Etats-unis, sans qu'ils aient à emprunter des routes migratoires dangereuses.

Joe Biden bat des records avec le nombre de décrets qu'il a signé depuis son entrée en fonction.

" La coopération internationale est essentielle pour garantir un processus migratoire sécurisé, ordonné et humain", a précisé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken dans un communiqué, assurant que les États-Unis travailleraient avec l'Amérique centrale pour " garantir l'unité des familles ".

Quant au troisième décret, il vise à favoriser l'intégration des migrants installés légalement aux Etats-Unis.

Il a également transmis un projet de loi au Congrès qui pourrait entraîner la régularisation des millions de sans-papiers présents aux États-Unis.

Le bannissement de Donald Trump de Twitter rend-il le début de mandat de Joe Biden plus facile?

Soutenez une rédaction professionnelle au service de la Bretagne et des Bretons: abonnez-vous à partir de 1 € par mois.

Dernières nouvelles