Coronavirus: l'Italie bloque l'exportation de vaccins Astra Zeneca vers l'Australie

Selon le quotidien La Repubblica la décision porterait sur 250.000 doses

Selon le quotidien La Repubblica la décision porterait sur 250.000 doses. − Tiziana FABI AFP

L'UE a pour la première fois bloqué l'exportation de vaccins contre le coronavirus depuis son territoire, a appris jeudi l'agence DPA de sources européennes.

Les sources de Reuters ont expliqué qu'AstraZeneca a demandé l'autorisation d'exporter 250.000 doses produites sur son site d'Anagni, près de Rome, ce que le gouvernement italien a refusé, soutenu par l'exécutif européen.

AstraZeneca a été vivement critiqué par les gouvernements européens après avoir annoncé en janvier ne pouvoir livrer au premier trimestre qu'un tiers des 120 millions de doses qu'il avait initialement promises aux Vingt-Sept, en raison de difficultés manufacturières sur une usine belge.

L'argument n'avait pas convaincu Bruxelles, qui rappelait que trois autres usines étaient mentionnées dans le contrat signé avec l'Union européenne (UE).

Le mécanisme de surveillance des exportations avait été mis sur pied à la hâte fin janvier, en plein bras de fer entre la Commission européenne et AstraZeneca, firme pharmaceutique suédo-britannique accusée de favoriser le Royaume-Uni dans ses livraisons de vaccins, au détriment du marché européen.

Le dispositif prévoit que les États exercent eux-mêmes ce contrôle par le biais de leurs douanes nationales en examinant les demandes d'autorisation d'exportation soumises par les laboratoires, avant de solliciter l'aval de la Commission.

Dernières nouvelles