Le député Olivier Dassault est mort dans un accident d'hélicoptère

Olivier Dassault se tue dans le crash de son hélicoptère près de Deauville

Olivier Dassault ici à Rochefort était un touche-à-tout mais toujours un passionné d’aéronautique

Olivier Dassault avait 69 ans.

Olivier Dassault est décédé ce dimanche dans un accident d'hélicoptère. Capitaine d'industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l'armée de l'air: sa vie durant, il ne cessa de servir notre pays, d'en valoriser les atouts.

À la mort de son grand-père, l'industriel Marcel Dassault, en 1986, son père Serge le place dans deux de ses groupes (Europe Falcon Service et Dassault Aviation).

Le pilote de l'appareil est également décédé, de sources proches de l'enquête. D'après les premiers éléments, l'accident se serait produit peu avant 18h, au moment du décollage.

Le parquet de Lisieux, dans le Calvados, a saisi la section des recherches de la gendarmerie des transports aériens, chargée de l'enquête et a annoncé avoir ouvert une enquête judiciaire pour homicide involontaire. Le parlementaire était le fils et petit-fils des industriels Serge et Marcel Dassault.

Le Premier ministre Jean Castex a salué " un député humaniste, un entrepreneur visionnaire, un homme profondément engagé pour son pays, un artiste à l'élégante audace ".

Comme son père, Olivier Dassault s'était aussi fait une place en politique, en étant notamment élu député de l'Oise en 1988, une place qu'il avait dû céder en 1997, avant d'être réélu en 2007, à chaque fois face à son rival socialiste Yves Rome. Mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, s'est dit " profondément attristé par le décès accidentel " d'Olivier Dassault. Sa gentillesse et son humanisme resteront à jamais dans notre mémoire.

Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat: "Mes pensées vont à la famille d'Olivier Dassault". Il était député de l'Oise depuis 2002, et administrateur du Groupe Figaro, propriétaire du journal du même nom.

Le maire de Pau François Bayrou a également réagi. C'était un homme généreux, amoureux de la Sologne, passionné dans tout ce qu'il faisait.

Dernières nouvelles