Les nouvelles annonces d'Emmanuel Macron — Reconfinement

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron AFP- NICOLAS TUCAT

Ces mesures, déjà en place en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France, comportent la fermeture de certains commerces et l'interdiction de se déplacer à plus de 10 km, a précisé le chef de l'Etat au cours d'une allocation aux Français. Emmanuel Macron a comparé l'apparition des variants à "une épidémie dans l'épidémie".

Mais contrairement à Angela Merkel, qui ne se représente pas en Allemagne, ou à Boris Johnson, qui a encore trois ans devant lui au Royaume-Uni, le chef de l'État français n'a plus qu'un an pour faire oublier ses ratés et regagner la faveur de l'opinion.

Emmanuel Macron a annoncé, dans la foulée, la prolongation d'aides financières aux particuliers et aux entreprises touchés par les restrictions, à commencer par les parents qui seront obligés de rester à la maison pendant la fermeture des écoles. Il a toutefois refusé de faire son " mea culpa " pour avoir décidé, fin janvier, de ne pas reconfiner le pays au complet, alors que près de la moitié des Français se disaient hostiles à cette option.

Mesure exceptionnelle depuis le premier confinement, les écoles fermeront elles aussi leurs portes pour une durée de trois semaines.

Dans le détail, tous les élèves suivront les cours chez eux dans la semaine du 5 avril. Les deux semaines suivantes, dès le 12 avril, la France sera placée en vacances de printemps.

Par ailleurs, une agmentation de la capacité des lits en unités de soins intensifs a été décrétée, passant ainsi de 7.000 à 10.000 lits. "Je veux ici remercier les étudiants en médecine, les retraités, le service de santé des armées, tous les volontaires de la réserve sanitaire". Un calendrier précis sera prochainement présenté par Emmanuel Macron concernant tous lieux de culture et de sport. La campagne vaccinale devrait encore s'accélérer.

Il ne s'était plus adressé solennellement aux Français depuis des mois.

Lire: Covid-19: vous avez 50 ans et plus, quand pourrez-vous vous faire vacciner?

Le chef de l'Etat a également promis un élargissement de la vaccination à toutes les personnes âgées de plus de 60 ans le 16 avril, puis à toutes celles de plus de 50 ans le 15 mai. "D'ici à la fin de l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés" a assuré Emmanuel Macron.

"Je sais qu'il y a beaucoup de lassitude, de fatigue, d'énervement, c'est bien normal".

"A chaque étape de cette épidémie, nous pourrions nous dire que nous aurions pu faire mieux, que nous avons commis des erreurs. Pour le mois qui vient, il nous faut nous mobiliser pour les plus fragiles" a-t-il conclu.

Dernières nouvelles