Reconfinement : Les tweets les plus drôles des internautes après l’allocution d’Emmanuel Macron

Vaccination: pour qui ? pour quand ? Les nouvelles dates à connaître

Emmanuel Macron annonce de nouvelles mesures: une petite phrase ne passe pas du tout auprès des internautes, «l'audace», «pas très judicieux»

Pour l'heure, l'exécutif n'a pas annoncé de nouvelles mesures de restrictions pour les Outre-mer et La Réunion. Il faudra cependant attendre vendredi 2 avril et la prise de parole du préfet Jacques Billant pour savoir si les restrictions sanitaires ne seront pas durcies dans l'île. Une affirmation qui n'est pas forcément transposable à La Réunion, où le virus circule de façon exponentielle.

Grâce à ces actions, le chef de l'État a promis la réouverture de certains lieux de culture et des terrasses de bars et de restaurants à partir de la mi-mai. Désormais, 44% d'entre eux ont moins de 65 ans.

L'ensemble des dispositifs d'aide aux salariés et aux entreprises actuellement en vigueur seront par ailleurs prolongés, a assuré Emmanuel Macron, en précisant que "les parents qui devront garder leurs enfants et ne peuvent pas télétravailler auront droit au chômage partiel". Les mesures sont les mêmes que celles qui ont été mises en place il y a deux semaines en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France: chacun chez soi, pas de rassemblement privé mais la possibilité de sortir sans attestation jusqu'à 10 kilomètres autour de son domicile et sans limite de temps. Les crèches, maternelles, primaires, collèges et lycées sont concernés. La rentrée aura lieu le 26 avril pour tous, à distance pour les collèges et lycées et en présentiel pour les plus jeunes. Les étudiants pourront se rendre à l'université une fois par semaine. Pour l'heure, 7 906 lits sont déjà armés selon la Direction générale de l'offre de soins (public et privé confondus), dont environ 7 088 sont occupés (environ 70 % sont des patients Covid). "Tous sont mobilisés, seront mobilisés de manière accrue pour porter dans les prochains jours", a déclaré Emmanuel Macron.

Enfin, il a insisté sur l'importance de la vaccination pour un retour "à la vie d'avant".

A partir de mi-mai, les plus de 50 ans seront éligibles, avec une barre fixée à 30 millions de vaccinés un mois après, mi-juin. A partir du 16 avril, les personnes de plus de 60 ans pour être vaccinées.

Dernières nouvelles