Un policier tué lors d'une attaque au Capitole — États-Unis

Un policier tué lors d’une attaque au Capitole

Policiers blessés aux USA : le Capitole barricadé après une attaque (vidéo)

Le suspect qui a foncé en voiture sur des agents, est ensuite sorti du véhicule armé d'un couteau, et a été tué par la police.

Tenant des boucliers, des militaires de la Garde nationale, déployée au Capitole depuis l'attaque du 6 janvier, se sont précipités depuis les immeubles de bureaux parlementaires à proximité vers le Capitole. Le suspect est lui décédé vers 13H30, d'après les forces de l'ordre.

L'attaque ne paraît pas liée au " terrorisme ", a précisé la police.

En début d'après-midi, la police du Capitole a annoncé être intervenue "après avoir été informée que quelqu'un avait foncé avec un véhicule sur deux agents".

Ces dernières semaines, les autorités avaient commencé à retirer les hautes clôtures surmontées de fils barbelés érigées autour du Capitole après l'attaque du 6 janvier, lorsque des partisans de Donald Trump ont tenté d'empêcher le Congrès de certifier la victoire électorale de Joe Biden. Un des deux agents blessés "a succombé", a-t-elle indiqué.

C'est avec la voix brisée par l'émotion que la cheffe de la police du Capitole a annoncé la mort de son agent, William Evans, qui travaillait dans ses services depuis 18 ans.

Un hélicoptère s'est posé sur l'esplanade au pied du Capitole, avant de prendre à son bord des civières.

Plusieurs médias américains ont affirmé que le suspect s'appelait Noah Green.

"Dans l'après-midi, les forces de l'ordre ont levé l'alerte tout en maintenant un cordon de sécurité autour des lieux " du crime ". L'attaque ne paraît pas liée au "terrorisme", a précisé la police. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a ordonné de mettre les drapeaux du Capitole en berne après la "mort tragique et héroïque" de William Evans, qu'elle a qualifié de "martyr pour notre démocratie".

" Aujourd'hui, encore une fois, ces héros ont risqué leurs vies pour protéger le Capitole et notre pays, avec le même dévouement et la volonté de servir que nous avions vus le 6 janvier ", a-t-elle salué dans un communiqué.

Les faits ont eu lieu près d'un point de contrôle du côté du Sénat. Le bâtiment, siège du Congrès américain, a été bouclé.

Cinq personnes sont mortes au cours de cette attaque, et plus de 300 personnes ont été arrêtées jusqu'ici en lien avec leur participation à l'assaut.

Dernières nouvelles