Un rassemblement interdit vire à l'affrontement avec la police — Belgique

Un nouvel appel à se réunir après la Boum au bois de la Cambre

Belgique: un rassemblement interdit vire à l'affrontement avec la police

La police est présente en nombre sur le site du Bois de la Cambre et dans les rues alentours.

Au moment de disperser la foule, les policiers, déployés par dizaines, à cheval ou à pied, en équipements antiémeutes, ont essuyé des jets de projectiles, ont constaté plusieurs médias. Au moins trois d'entre eux ont été blessés lors des affrontements et l'un a dû être emmené à l'hôpital. A l'origine de cette fête sauvage organisée malgré l'interdiction des autorités: un faux concert annoncé sur les réseaux sociaux comme poisson d'avril. La Ville de Bruxelles rappelle que tout grand rassemblement est interdit. On peut voir sur ces images d'une violence extrême et gratuite.

La Belgique est entrée samedi dernier dans une nouvelle phase de restrictions, plus sévères, prévoyant notamment un accès limité aux commerces non essentiels et la possibilité de se rassembler en extérieur à quatre adultes maximum.

Dernières nouvelles