Voyages et passe sanitaire: l'UE va adopter un "certificat Covid numérique"

Le certificat sanitaire européen est destiné à faciliter les voyages dans l'UE cet été malgré la pandémie comme ici dans l'aéroport de Düsseldorf en Allemagne

Passeport vaccinal : le certificat sanitaire pour voyager sera bien mis en place cet été en Europe

Le document "attestera que son détenteur a été vacciné contre le coronavirus, ou qu'il a reçu récemment un test négatif, ou bien encore qu'il s'est remis de l'infection", a indiqué le Parlement européen dans un communiqué.

"L'idée est de faciliter l'accès d'abord à ceux qui traversent souvent la frontière, pour aller travailler, à l'école, voir leur famille, et puis on regardera les catégories qu'on peut aider, on pense aux enfants qui accompagnent leurs parents pour des voyages", a expliqué à l'AFP Didier Reynders. "Eux aussi doivent pouvoir voyager", a souligné le président du groupe Renew Europe (centristes et libéraux), Dacian Ciolos.

Les résidents de la plupart des pays de l'Union disposeront à partir du 1er juillet de ces certificats Covid qui leur éviteront les quarantaines actuelles, sous forme papier ou sous forme numérique. "Mais on leur demande malgré tout d'accepter les certificats émis par les pays qui seront prêts dès le départ", rassure-t-elle.

- Enfin, la Commission européenne précise que États membres s'abstiendront d'imposer des restrictions de voyage supplémentaires aux titulaires du pass, "à moins qu'elles ne soient nécessaires et proportionnées pour protéger la santé publique ".

Le pass sanitaire figure au menu du sommet des dirigeants européens lundi et mardi prochains. Une période de six semaines de transition est toutefois prévue pour l'émission de certificats, afin de permettre aux pays d'adapter leur système. Mais dès le 1er juin, les pays membres pourront commencer à se servir du système dans des conditions réelles s'ils sont prêts, selon la Commission.

L'accord a été conclu entre les eurodéputés et le Portugal, qui occupe actuellement la présidence de l'UE, lors d'un quatrième cycle de discussions jeudi 20 mai après-midi sur la question du fameux certificat sanitaire, en débat depuis plusieurs semaines. Il revient aux États membres de décider s'ils intègrent ce certificat dans leur application de traçage nationale -comme en France- ou s'ils utilisent une application distincte.

L'horizon se dégage pour les voyages au sein de l'UE cet été malgré la pandémie: les eurodéputés et les États membres sont parvenus à un accord sur le pass sanitaire européen, qui devrait entrer en vigueur au 1er juillet.

"C'est une bonne nouvelle parce que cela va permettre effectivement de garantir une meilleure libre circulation, un droit fondamental des citoyens européens".

Dernières nouvelles