RDC : Le volcan Nyiragongo est entré en éruption (Vidéo)

Dans l’Est de la RDC l’éruption du volcan Nyiragongo pousse la population fuit Goma.- EPA

Est de la RDC : éruption du volcan Nyiragongo, la population fuit Goma

Les autorités affirment que les laves vont vers le Rwanda et que la ville sera épargnée. La poursuite de son avancée dans la ville pourrait dépendre des niveaux de lave et de pression dans le cratère du volcan.

"Le ciel est devenu rouge".

Peu avant que l'éruption du volcan soit confirmée, Joseph Makundi, le directeur de la Protection civile du Nord-Kivu, expliquait au micro de RFI que l'Observatoire volcanique de Goma menait des investigations.

La coulée de lave descendue des flancs du volcan Nyiragongo, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), jusque vers Goma s'est arrêtée dimanche dans les faubourgs de la ville, où les habitants s'inquiétaient toujours d'une possible reprise de l'éruption.

L'évacuation de Goma a été recommandée par le gouvernement. Le président Tshisekedi, qui était en déplacement à Bruxelles, a annoncé dans la nuit son retour au pays ce dimanche "afin de superviser la coordination des secours aux populations" locales. Sur la route sud-ouest de la ville se dirigeant vers la localité de Saké, vers la région du Masisi, où des milliers de personnes fuyant l'éruption soudaine ont trouvé refuge pendant la nuit, beaucoup préféraient attendre sur place plutôt que de rentrer sur Goma: "on n'est pas convaincu qu'en une journée, c'est la fin de l'éruption, donc on attend", a expliqué un père de famille. Goma jouxte la frontière et la "grande barrière", le principal poste-frontière entre les deux pays, est situé dans le sud de la ville.

" Ça avance à pas de tortue, sur trois ou quatre voies. Les voitures sont remplies d'effets personnels, des matelas dans les coffres ou sur les toits.", a-t-il témoigné: "Il y a des enfants, des femmes, des vieux qui sont à pied et la pluie s'invite, c'est compliqué". De nombreuses personnes ont été vues en train de fuir leurs maisons pour aller vers le Rwanda, où ils estiment pouvoir être en sécurité. "Les frontières rwandaises sont ouvertes et l'accueil de nos voisins se déroule paisiblement", a commenté sur Twitter l'ambassadeur rwandais en RDC, Vincent Karega.

Lors de l'éruption de 2002, les victimes étaient pour la plupart des malades, des personnes âgées ou impotentes abandonnées à leur sort dans les quartiers nord de la ville.

Depuis le début de soirée, de fortes émanations de lumière rougeoyante sortant du cratère étaient visibles et une odeur de souffre perceptible dans Goma, située sur le flanc Sud du volcan, sur les rives du lac Kivu, selon un correspondant de l'AFP.

L'éruption la plus meurtrière du Nyiragongo, en 1977, avait fait plus de 600 morts.

Dans un rapport daté du 10 mai, l'Observatoire volcanologique de Goma appelait à la "vigilance", alors que "l'activité séismo-volcanique au niveau du Nyiragongo" avait "augmenté", méritant "une attention particulière de surveillance".

Dernières nouvelles