McFly et Carlito publient la vidéo du concours d'anecdotes avec Macron

Emmanuel Macron Mc Fly et Carlito vidéo entre foot et metal

France Emmanuel Macron Mc Fly et Carlito vidéo entre foot et metal

Les deux vidéastes Mcfly et Carlito ont relevé le défi lancé par Emmanuel Macron, qui les avait invités à réaliser une vidéo sur les gestes barrières qui devait cumuler 10 millions de vue.

"Monsieur le président, je pense qu'elle est fausse ", répond un des youtubeurs. Si le président gagne, McFly et Carlito grimperont à bord de l'un des alpha jets de la patrouille de France, ce même 14 juillet. "Et donc Kiylian Mbappé va quitter le PSG dans les prochaines semaines pour l'Olympique de Marseille..." L'objectif avait été atteint en moins de trois jours en février dernier.

C'est aux deux youtubeurs McFly et Carlito que le groupe nantais de musique metal Ultra Vomit doit d'avoir pu se produire en concert (ultra privé) dans les jardins de l'Elysée.

Appelé par Emmanuel Macron dans la foulée, l'ancien Monégasque a bien entendu démenti l'information. Emmanuel Macron joue le chef de l'État décontracté. D'abord mené 3-0, Emmanuel Macron a réussi une belle remontée, taquinant alors ses adversaires en évoquant la "remontada", élimination célèbre du PSG en Ligue des champions face à Barcelone, alors que les Parisiens croyaient avoir fait le plus dur au match aller. Ainsi, les gages proposés au début de la vidéo devront être tenus.

Le président s'embarque ensuite dans une longue anecdote, lors de laquelle il raconte avoir participé un peu malgré lui à une série nigérienne lors d'un déplacement présidentiel.

Pour le président de la République, c'est un "petit cadre" photo avec les visages des youtubeurs présent lors d'une prise de parole, "lors du 14 juillet, ou une autre", comme l'a rappelé Carlito au terme de cette vidéo d'une demi-heure.

Son rythme et sa tonalité tranche clairement avec ce qu'un président de la République a l'habitude de faire.

En voulant séduire les jeunes, n'hésitant pas à casser les codes, le chef de l'État ne risque-t-il pas de froisser une partie de son électorat, attachée à la stature présidentielle?

Cette vidéo totalisait déjà plus de 470.000 vues une heure après sa mise en ligne sur la chaîne des deux youtubeurs.

Dernières nouvelles