Policière agressée au couteau près de Nantes : ce que l'on sait

Un e policière municipale poignardée à La Chapelle sur Erdre près de Nantes le 28 mai 2021

Un e policière municipale poignardée à La Chapelle sur Erdre près de Nantes le 28 mai 2021

Un homme est mort et deux gendarmes ont été blessés vendredi 28 mai après l'agression d'une policière municipale grièvement blessée au couteau à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, dernière d'une longue série d'attaques contre les forces de l'ordre.

13h53. L'assaillant est déjà connu des services de police.

11h45. Attaque au couteau dans les locaux de la police municipale de La Chapelle-sur-Erdre, vers 10 heures. Le suspect a été interpellé après quelques heures alors qu'il s'attaquait à la gendarmerie de la commune.

Ndiaga Dieye, 40 ans, a été abattu par les gendarmes après un échange de coups de feu lors de son interpellation vendredi midi.

" Les Gendarmes ont neutralisé l'individu suspecté de l'agression au couteau de la policière municipale de la Chapelle-sur-Erdre". Il avait "un profil hybride, radicalisé et malade psychiatrique très lourd", a indiqué une source proche du dossier.

De nombreux moyens humains avaient été déployés pour le retrouver, avec, selon la gendarmerie, 180 gendarmes départementaux, 60 gendarmes mobiles ainsi que des renforts de l'antenne du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) de Nantes.

12h39. L'assaillant a pénétré dans les locaux de police pour attaquer la policière municipale. Il a ensuite abandonné son véhicule accidenté à quelques kilomètres de La Chapelle-sur-Erdre.

Again and again. Une policière municipale gravement blessée au couteau DANS le commissariat, l'agresseur en fuite avec son arme de service. Tous les établissements scolaires sont fermés, les enfants sont mis en sécurité par précaution.

Deux hélicoptères et trois équipes cynophiles sont également sur place.

L'homme aurait voulu s'en prendre aux gendarmes de la brigade de La Chapelle-sur-Erdre.

Le 3 octobre 2019, un informaticien travaillant à la Direction du renseignement, Mickaël Harpon, converti depuis une dizaine d'années à l'islam, avait poignardé à mort trois policiers et un agent administratif dans l'enceinte de la préfecture de police de Paris avant d'être tué. Il sera accompagné par la secrétaire d'État de la jeunesse, Sarah El Haïry, également conseillère municipale à Nantes.

L'enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Nantes.

Les motivations de l'individu ne sont pas encore connues, selon BFM TV.

Dernières nouvelles