Le président américain Joe Biden est arrivé en Belgique (photos)

Le président américain Joe Biden est arrivé en Belgique

Le président américain Joe Biden est arrivé en Belgique (photos)

Rassurés par la volonté du président américain Joe Biden de "revitaliser" les alliances, les dirigeants ont décidé de serrer les rangs face à Moscou et Pékin, qui posent d "nouveaux défis" à l'alliance transatlantique. "La mort de Navalny serait une autre indication que la Russie n'a aucune intention de respecter les droits humains fondamentaux", a averti le président des États-Unis pour qui une telle "tragédie" ne pourrait "qu'endommager les relations avec le reste du monde".

Plus tôt, le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan), Jens Stoltenberg, avait déjà déclaré au quotidien allemand Die Welt que Pékin et Moscou coopéraient "de plus en plus ces derniers temps, tant sur le plan politique que militaire".

"Les ambitions déclarées de la Chine et son comportement déterminé représentent des défis systémiques pour l'ordre international fondé sur des règles et dans des domaines revêtant de l'importance pour la sécurité de l'Alliance", ont affirmé les alliés. "Il n'y aura pas de nouvelle guerre froide avec la Chine".

"La Russie et la Chine cherchent à nous diviser, mais notre alliance est solide". "Mais nous devons faire face aux défis posés par la Chine pour notre sécurité", a-t-il précisé. La Chine est désormais leur rival le plus inquiétant après la Russie. "Cela représente une nouvelle dimension et un défi sérieux pour l'Otan", a-t-il expliqué. Certains alliés renâclent toutefois à se saisir de l'occasion pour durcir le ton contre la Chine, comme le souhaite Joe Biden.

Cette mention est "une victoire" pour le président des États-Unis, Joe Biden, qui effectuait son premier voyage au sein d'une Alliance atlantique "en difficulté", décrypte le Washington Post.

Si le retrait américain d'Afghanistan, décidé sans concertation avec ses alliés, a mis à mal la crédibilité des opérations extérieures de l'Otan, les Alliés ne vont pas abandonner ce pays aux talibans. A sa descente de l'avion, Joe Biden a eu droit à une haie d'honneur composée de 12 militaires et de 3 musiciens. Les Européens s'y disent prêts après avoir obtenu la reconnaissance de leur contribution à la sécurité collective. 21 pays de l'UE sont membres de l'Otan, mais huit seulement tiennent l'engagement de consacrer 2% de leur PIB à leurs dépenses militaires.

Dernières nouvelles