Belgique : le militaire qui voulait attaquer des mosquées, retrouvé mort

Le corps de Jürgen Conings retrouvé le militaire était lourdement arm

Belgique : le corps du militaire d'extrême droite en fuite retrouvé dans une forêt

"Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait de Conings Jürgen, disparu depuis le 17 mai 2021", avait indiqué le parquet fédéral en début d'après-midi. Les autorités belges ont confirmé dimanche 20 juin que le corps retrouvé dans une forêt située dans l'est de la Belgique, est bien celui du militaire d'extrême droite, soupçonné de préparer un attentat terroriste.

L'alerte avait été donnée après la découverte d'un corps dans les bois de la commune de Dilsen-Stokkem, dans la province flamande du Limbourg. Les premières constatations suggèrent que "la cause de la mort est probablement imputable à un suicide par arme à feu qui devra être confirmée par une expertise médico-légale", avait expliqué le parquet.

La police belge a découvert dimanche le corps d'un ancien soldat recherché depuis la mi-mai après qu'il a proféré des menaces de mort contre un célèbre virologue et sa famille, a annoncé le ministère public belge.

Des failles dans la surveillance des radicalisés?

"L'État-major et moi-même continuerons de travailler pour résoudre les problèmes identifiés".

C'est en tant qu'"instructeur " dans une base militaire du nord de la Belgique que Jurgen Conings avait accès à des armes malgré son profil. Lors de la fouille, les enquêteurs avaient retrouvé quatre lance-roquettes antichars et des munitions dans le véhicule.

Dernières nouvelles