YouTube et Google ciblent-ils les enfants ?

YouTube et Google ciblent-ils les enfants ?

YouTube et Google ciblent-ils les enfants ?

Cependant, si l'on se réfère au sondage de l'association Common Sense Media, c'est en réalité 71 % des enfants qui utilisent la version classique du média (les questions du sondage ont été posées aux parents), contre 24 % inscrits sur l'application "YouTube Kids". Une plainte a d'ailleurs été déposée auprès de la Commission Fédéral du Commerce par un groupement d'associations pour la défense de l'enfance et des consommateurs.

Elles affirment que Google collecte les informations personnelles de mineurs sur YouTube, bien que ce site soit officiellement interdit aux moins de 13 ans.

Selon les associations, Google contredit la loi de 1998 qui " interdit à un site internet destiné aux enfants, ou qui sait que des enfants l'utilisent, de collecter et utiliser de telles informations sans avoir l'accord des parents". "Google réalise des profits gigantesques avec les publicités pour enfants et doit respecter la COPPA", note Josh Golin. La FTC a lancé le mois dernier une enquête concernant les pratiques de Facebook en la matière. Les conditions d'utilisation de Youtube indiquent d'ailleurs qu'il faut avoir au moins treize ans pour se créer un compte.

En février déjà, YouTube avait dû s'excuser, après qu'on ait trouvé des vidéos inquiétantes sur cette appli Kids.

Les plaignants affirment que les chaînes les plus populaires sur YouTube sont celles destinées aux enfants, notamment ChuChuTV Nursery Rhymes & Kids Songs avec 15,9 millions d'abonnés et plus de 10 milliards de vues vidéo et LittleBabyBum avec 14,6 millions d'abonnés et 14 milliards de vues. "Google a développé un filon mondial et très lucratif qui s'appuie sur les liens étroits des enfants avec YouTube".

"Je pense que (la FTC) (...) est peut-être plus prête à traiter ces dossiers sérieusement", a dit Josh Golin, le directeur d'un autre participant à la plainte, le Centre pour la démocratie numérique. Il rappelle qu'il a créé l'application YouTube Kids pour offrir une alternative spécifiquement à l'intention des enfants.

Google ayant été contacté par l'AFP, un porte-parole de la firme a déclaré que "protéger les enfants et les familles était une priorité".

En outre, les entreprises américaines doivent se conformer au Children's Online Privacy Protection Act (COPPA), texte qui protège aux États-Unis la vie privée en ligne des enfants de moins de 13 ans.

La plateforme vidéo de Google est synonyme, pour beaucoup d'utilisateurs, de contenus gratuits même pour les enfants, qui l'utilisent afin de regarder des dessins animés ou encore des émissions éducatives.

Dernières nouvelles