Le policier Derek Chauvin déclaré coupable du "meurtre" de George Floyd

Crédit AFP

Crédit AFP

Le procès de Derek Chauvin, l'ancien policier accusé de meurtre sur la personne de l'afro-américain George Floyd, en mai dernier vient de franchir une étape décisive.

Derek Chauvin, 45 ans, est accusé d'avoir tué George Floyd le 25 mai 2020 en maintenant un genou sur le cou du quadragénaire afro-américain pendant plus de neuf minutes, un drame qui a suscité un sursaut antiraciste historique aux États-Unis et particulièrement dans les pays africains. L'ancien policier a immédiatement été menotté puis écroué. Les douze jurés - sept femmes et cinq hommes - d'origines ethniques diverses, qui délibéraient depuis lundi au tribunal de Minneapolis, ont déclaré Derek Chauvin coupable des trois chefs d'accusation pour lesquels il comparaissait. Ce mardi 19 avril 2021, il a été déclaré coupable de tous les chefs d'accusation qui pesaient contre lui dans le décès de George Floyd.

Des manifestants rassemblés devant le tribunal de Minneapolis ont laissé éclater leur joie à la lecture du verdict. Derek Chauvin comparaissait libre. En cas de culpabilité, le juge Cahill décidera dans un second temps - sans doute pas avant plusieurs semaines - d'une condamnation. Derek Chauvin encourt 12 ans et demi de prison mais sa peine pourrait être aggravée si le magistrat conclut à l'existence de circonstances aggravantes.

L'avocat de la famille de George Floyd a salué le verdict du jury.

Des soldats de la Garde nationale ont ainsi été déployés dans l'agglomération, théâtre de manifestations quotidiennes depuis la mort récente d'un jeune homme noir en périphérie de Minneapolis.

Dans la capitale fédérale Washington, les autorités ont également mis les forces de l'ordre en alerte en prévision de manifestations qui pourraient suivre le verdict.

" Cette affaire est exactement ce à quoi vous avez pensé au départ, en regardant cette vidéo ", avait affirmé lundi le procureur Steve Schleicher dans son réquisitoire.

Ce procès sous très haute tension était donc devenu emblématique, conduisant jusqu'au président Joe Biden à donner son avis, quelques heures avant le verdict, en estimant que les preuves contre Derek Chauvin étaient " accablantes ". "J'aurais aimé être là pour vous prendre dans mes bras", a-t-il ajouté.

Dernières nouvelles